Salaires ou dividendes, que faut-il choisir en 2016 au regard des impôts et des charges ?

J’ai relevé beaucoup de « on dit » sur la sempiternelle question : Quel est le plus intéressant au niveau des impôts et des charges ? Encore une fois, de nombreux cabinets d’expertise comptable disent à leurs clients : « mais bien entendu que c’est le dividende le mieux ! ». Prise de position hasardeuse sans aucun calcul… ni simulation… ne prise en compte de la fiscalité et de la situation sociale eu égard à la retraite…

Alors est-ce plus intéressant en 2016 de percevoir une rémunération tout au long de l’année ou se rémunérer uniquement sur le bénéfice via les fameux dividendes ?

Voici une situation très répandue : le gérant majoritaire d’une SARL ou d’une EURL à l’I.S.

Imaginons le cas de ce gérant majoritaire d’une société dont le capital s’élève à 10.000 € et dont le montant du bénéfice avant impôt s’élève à 60.000 €. Ce gérant ne possède pas de compte courant d’associé, et ses cotisations sociales sont prises en charge par sa société.

 

Rémunération

Dividendes

Bénéfice de la société avant impôt

60.000 €

60.000 €

 I.S. à 15 %(1)

0 €

– 5.718 €

 I.S. à 33,33 % (2)

– 7.292 €

 Net disponible

60.000 €

46.990 €

 Part du Gérant

60.000 €

44.640 €(3)

 Cotisations sociales sur rémunération (4)

19.800 €

0 €

 Prélèvements sociaux sur les dividendes(5)

0 €

147 €

 Rémunération ou dividende à percevoir

40.200 €

44.493 €

 Cotisations sociales sur dividendes

0 €

– 21.550 €

 Réintégration de la CSG non déductible (2,9 %)

+ 1.166 €

+ 1.290 €

 Abattement 10 % pour frais professionnels

– 4.020 €

0 €

 Abattement 40 % sur les dividendes(7)

0 €

– 17.856 €

 CSG déductible sur prélèvements sociaux (8)

0 €

– 51 €

 Revenu imposable

37.346 €

6.326 €

 Impôt sur le revenu (1 part)(9)

5.536 €

0 €

 Disponible après impôts et charges

34.664 €

22.943 €

Comme vous le constatez, la prise de rémunération est bien plus efficace financièrement.

Audit Consulting Group., cabinet d’expertise comptable spécialisé en développement d’entreprise, privilégie les situations réelles et non les « on dit ». Qu’on se le dise !

Et si vous souhaitez une rencontre riche et financièrement avantageuse : contactez nous ici.

Ps : nous tenons à votre disposition les calculs…

Stéphane ALVARES, expert-comptable Cannes
Titulaire du Master en Fiscalité de l’Université de Bourgogne

Salaires ou dividendes, que faut-il choisir en 2016 au regard des impôts et des charges ?
5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *