Un annuaire des incubateurs et accélérateurs de l’ESS

L’Avise vient de publier un annuaire des incubateurs et accélérateurs de l’économie sociale et solidaire et de l’innovation sociale. Objectif : faciliter la démarche des entrepreneurs à travers une synthèse des programmes d’appui à la création de ce type de projets.

L’association Avise, Agence d’ingénierie pour entreprendre autrement, accompagne depuis 20 ans le développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) et de l’innovation sociale partout en France et en Europe. Elle a notamment créé une communauté, la Communauté Émergence et Accélération, qui rassemble les acteurs de l’accompagnement d’entreprises de l’ESS : incubateurs, générateurs de projets, plates-formes d’innovation sociale, couveuses, espaces de travail, pépinières… Et pour aider les entrepreneurs porteurs de projet dans ce domaine, elle vient de publier un annuaire qui répertorie les membres de cette communauté.

Des fiches détaillant le programme d’accompagnement

Après une première partie consacrée à une présentation chiffrée de l’ESS, comprenant notamment des outils et ressources utiles pour le créateur, l’annuaire présente chaque structure à travers une fiche détaillée, avec ses caractéristiques et ses programmes d’accompagnement. Les structures sont classées selon leur périmètre d’intervention (France, régions de métropole, Outre-mer). Trois cartographies permettent également au créateur de se repérer et de visualiser les acteurs à l’accompagnement.

Pour télécharger l’annuaire :

www.avise.org

© Les Echos Publishing 2022

Tech Forward, un nouvel incubateur pour les start-up de la Tech

L’EDHEC Business School, en partenariat avec EURECOM et l’Institut Mines-Télécom, recrute la première promotion de Tech Forward, un nouvel incubateur pour les entrepreneurs engagés de la tech.

Trois institutions expertes dans le business et la technologie (Edhec Business School, Eurecom et l’Institut Mines-Télécom) se sont alliées pour lancer Tech Forward afin d’aider les porteurs de projets innovants à se développer. Les projets visés sont notamment ceux proposant des produits ou des services technologiques à forte valeur ajoutée répondant à l’un des défis majeurs de notre époque : People power (éducation, emploi, fintech, données personnelles…), le changement climatique (énergie, agritech, mobilité, économie circulaire…), la santé (foodtech, healthtech, silvertech…), Digital & business transformation (retailtech, industrie 4.0, blockchain, IA…).

Un programme d’un an

Implanté à Sophia Antipolis, Tech Forward recrute sa première promotion de start-up portées par des chercheurs, étudiants et diplômés des 3 écoles partenaires ou toute autre start-up répondant aux critères de sélection. Les candidates incubées bénéficieront d’un programme d’un an comprenant un accompagnement personnalisé avec un program manager dédié et l’accès à plus de 300 experts, un large réseau d’enseignants-chercheurs et d’alumni des 3 institutions, des mises en relation avec différents acteurs du financement (business angels et fonds de Venture Capital partenaires) et un accompagnement à la performance globale.

Pour en savoir plus :

www.edhec.edu/fr/tech-forward

© Les Echos Publishing 2022

9 édition de la Tournée Be a Boss

Le « Be a Boss Tour » est un forum national dédié aux femmes entrepreneures, qui se produit dans plusieurs régions de France. Les porteuses de projet et les entrepreneures peuvent assister au forum dans leur région et présenter leur projet aux « Be a Boss Awards ».

Chaque année, le « Be a Boss Tour », événement réservé aux femmes, met en valeur les entrepreneures de toute la France en organisant une tournée qui se déplace dans 10 régions. Organisé par Be a boss Magazine en partenariat avec Bpifrance, il propose d’informer les porteuses de projet et les entrepreneures déjà installées au travers d’un programme de conférences animées par des experts, tels que « À chaque statut, sa protection sociale », proposé par l’Urssaf ou encore « Protéger juridiquement mon début d’activité : statuts, CGV et contrats », animé par l’Ordre des Avocats, et aussi de concourir localement aux « Be a Boss Awards ».

Deux finalistes retenues dans chaque région

Pour y participer, les candidatures se font gratuitement en ligne sur le site Be a boss. Un jury local composé d’acteurs de l’écosystème entrepreneurial (écoles, incubateurs, accélérateurs, entrepreneurs, réseaux d’entrepreneurs, French Tech, Bpifrance…) sélectionnera plusieurs dossiers dont les auteures devront venir pitcher lors de l’événement régional. À l’issue des pitchs, chaque jury retiendra deux finalistes dans chacune des régions pour la grande finale à Paris à l’issue de laquelle plusieurs lauréates seront récompensées à travers un accompagnement média et par Bpifrance. Les candidatures sont ouvertes !

Pour en savoir plus :

https://www.be-a-boss.com/

© Les Echos Publishing 2022

Les Rencontres de la Mobilité Intelligente 2023

Les Rencontres de la Mobilité Intelligente, organisées par l’association ATEC ITS France, se tiendront les 18 et 19 janvier prochains. L’occasion de présenter les dernières innovations, de favoriser la rencontre entre acteurs et d’encourager le déploiement de nouveaux projets.

Ce sont plus de 60 exposants et 2 000 visiteurs qui sont attendus aux portes de Paris (Beffroi de Montrouge) dans quelques jours pour parler systèmes de transport terrestres et mobilité intelligente. Ce congrès donne, en effet, l’opportunité aux acteurs du secteur de présenter de nouvelles idées, des résultats de recherches et d’études ainsi que le développement de services et produits innovants. Il s’inscrit dans les démarches de Mobilité 3.0 de France Mobilités et de la LOM (Loi d’orientation des Mobilités), de la loi Climat et résidivce ainsi que dans les nouvelles orientations et directives européennes.

Faciliter la mise en relation des start-up avec des donneurs d’ordres

Plus de 80 conférences et 24 ateliers sont également programmés, sur des thèmes variés comme la modélisation des comportements, la décarbonation des infrastructures de mobilité, les solutions Smart pour transports collectifs, le covoiturage : quel développement, les véhicules automatisés… Des temps forts qui faciliteront la mise en relation des start-up avec des donneurs d’ordres pour des échanges de connaissances, d’expériences et de business entre professionnels.

Pour en savoir plus :

https://congres.atec-its-france.com/

© Les Echos Publishing 2022

Quels sont les avantages du statut d’entrepreneur-salarié ?

La banque publique d’investissement Bpifrance fait le point sur le statut d’entrepreneur-salarié, propre aux coopératives d’activités et d’emploi, que peut choisir un porteur de projet pour bénéficier de la sécurité de l’emploi d’un salarié.

C’est le rêve des aspirants à la création d’entreprise : entreprendre tout en gardant un statut sécurisant. C’est possible dans le cadre d’une coopérative d’activités et d’emploi (CAE), ces structures d’entreprises coopératives qui permettent la création et le développement d’activités économiques par des entrepreneurs indépendants. Ces structures proposent aux personnes qui souhaitent se mettre à leur compte une alternative à la création d’entreprise classique, en leur permettant de bénéficier de droits sociaux tout en étant accompagnées et en mutualisant des ressources (accompagnement, comptabilité…).

Un contrat fixant les objectifs à atteindre

Pour les personnes intéressées par ce statut original, Bpifrance publie une fiche pratique rappelant ce qu’est une coopérative d’activités et d’emploi et comment elle fonctionne, notamment par la mise en place d’un contrat fixant des objectifs à atteindre et des obligations d’activité minimale. Dans cette fiche, sont également disponibles des interviews de porteurs de projet qui se sont tournés vers cette alternative et celle de la coopérative d’activités et d’emploi L’Ouvre-Boîtes 44, basée à Nantes, qui accueille 330 entrepreneurs dans des domaines divers.

Pour en savoir plus :

https://bigmedia.bpifrance.fr/news/quels-sont-les-avantages-du-statut-dentrepreneur-salarie

© Les Echos Publishing 2022

Appel à candidatures de l’accélérateur de start-up Innest

Innest, l’accélérateur de start-up de l’Ordre des experts-comptables Paris Île-de-France, ouvre un appel à candidatures jusqu’au 16 janvier pour accompagner des start-up engagées dans la transition digitale des métiers du chiffre.

Dématérialisation, automatisation des tâches… la profession comptable est particulièrement concernée par la transformation digitale et doit s’adapter aux nouveaux outils technologiques pour répondre à ses besoins et à ceux de sa cdivtèle. Parce que certaines start-up veulent se lancer sur ce marché mais peinent à obtenir des retours d’expérience des professionnels pour challenger leurs produits, et que de l’autre côté, les cabinets d’expertise comptable ont parfois du mal à identifier les start-up proposant les solutions les plus pertinentes pour leur activité, l’Ordre a lancé Innest, un accélérateur où innovants et experts peuvent se rencontrer.

Un programme d’accélération de 9 mois

Une quatrième promotion va démarrer avec un programme d’accélération de 9 mois, d’avril à décembre 2023. Pendant cette période, les lauréats bénéficieront d’un accès aux événements de l’Ordre des experts-comptables (universités d’été, congrès, diffusion dans la revue professionnelle) et d’un accompagnement (groupe de bêta-testeurs, immersion dans l’écosystème des experts-comptables, ateliers sur-mesure pour se perfectionner à l’art du pitch et aux techniques de Growth Marketing & Acquisition, tests d’intrusion et audits RGPD, mentorat par un membre de l’Ordre).

Pour en savoir plus :

www.innest.fr/candidater

© Les Echos Publishing 2022

Des réunions d’information gratuites pour la reprise d’entreprise

L’association Cédants et Repreneurs d’Affaires (CRA) propose des réunions d’information pour réussir sa reprise d’entreprise. Ces réunions ont lieu partout en France. La prochaine sera à Paris le 11 janvier 2023.

Le CRA (Cédants et Repreneurs d’Affaires) est une association nationale qui existe depuis 1985 et dont l’objet est de faciliter la transmission des TPE/PME grâce à ses délégués bénévoles, anciens dirigeants et patrons d’entreprise, installés dans toutes les régions. Il propose notamment des études de marché sectorielles, des stages de formation à la reprise ou encore la possibilité de participer à des groupes de repreneurs pour échanger sur la reprise et vaincre l’isolement dans son projet. C’est dans ce cadre qu’il organise des réunions d’information gratuites.

Se conforter dans son projet

D’une durée d’environ 2h30, ces séances permettent aux personnes intéressées par la reprise de poser toutes les questions qu’elles souhaitent et obtenir des réponses qui les conforteront ou non dans leur projet. Ces réunions ont lieu partout en France, en présentiel ou en ligne. Elles abordent notamment le marché de la reprise, ses opportunités et ses risques ; sur le plan personnel et familial, les défis et risques à assumer dans la durée ; les 10 étapes clés de la démarche et de son timing ; les formations proposées par le CRA et la démarche de la cession.

Pour en savoir plus :

www.cra.asso.fr/

© Les Echos Publishing 2022

De nouvelles start-up accompagnées par Leonard en 2023

Plate-forme de prospective et d’innovation du groupe Vinci, Leonard a notamment pour mission de développer des programmes d’incubation et d’accélération de projets innovants. De nouvelles start-up vont ainsi intégrer ses dispositifs en 2023.

Pour servir l’avenir des métiers du groupe Vinci, Leonard propose un accompagnement sur mesure de projets innovants par des experts, des designers et des mentors business du groupe, l’accès à un réseau international d’experts et d’investisseurs ainsi qu’un lieu de rencontre, d’accélération et d’inspiration unique, Leonard:Paris, de 4 500 m2 dans Paris. Il vise les start-up de la construction, de l’énergie et de la mobilité, qui peuvent choisir entre différents dispositifs tels que le programme Seed de 6 mois, pour les start-up qui décollent, ou encore le programme Catalyst de 6 mois, pour celles qui se développent sur les marchés de Vinci.

46 projets retenus pour 2023

Deux programmes sont également consacrés aux collaborateurs du groupe Vinci : le parcours Intrapreneurs de 4 mois pour tous les collaborateurs qui veulent se lancer, et le Parcours IA de 5 mois pour les managers d’une entité Vinci. Pour 2023, 46 nouveaux projets ont ainsi été retenus, tous présentant des solutions innovantes qui s’intéressent aux grands défis environnementaux et énergétiques auxquels doivent faire face les villes et les infrastructures.

Pour en savoir plus :

leonard.vinci.com/hub-programmes

© Les Echos Publishing 2022

Entrepreneurs dans la Ville : un programme révélateur de créateurs

Créé par l’association d’insertion Sport dans la Ville en partenariat avec EMLyon business school, Entrepreneurs dans la Ville est un programme destiné aux jeunes créateurs issus des quartiers populaires de la politique de la ville.

Soutenu par la banque publique d’investissement Bpifrance, dans le cadre de son programme Entrepreneuriat Pour Tous, le dispositif Entrepreneurs dans la ville existe depuis 2007. Il a pour objectif d’accompagner des jeunes issus des QPV (quartiers prioritaires de la politique de la ville) qui veulent créer leur entreprise en leur proposant un programme de qualité gratuit. Les jeunes retenus bénéficieront d’une formation certifiée par l’école de commerce partenaire, d’un réseau et de mentorat, d’un bootcamp, d’un espace de travail et de coworking.

Programme Starter ou incubateur

Selon l’avancée du projet, l’entrepreneur peut faire le choix de s’orienter vers le programme Starter de 6 mois, qui permet de travailler sur l’idée, d’explorer le marché, de challenger leur projet et de construire le Business Plan. Ou vers le programme d’incubation sur 18 mois s’il a déjà créé son activité depuis moins de 2 ans et qu’il veut bénéficier d’un suivi individuel soutenu afin de développer son activité. Ces programmes sont disponibles dans les villes de Lyon, Paris, Marseille, Lille, Saint-Étienne et Grenoble. Les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 14 janvier 2023.

Pour en savoir plus :

https://entrepreneursdanslaville.com/

© Les Echos Publishing 2022

Une formation gratuite en ligne pour apprendre à financer son projet

Le réseau Femmes des territoires lance une formation gratuite en ligne sur le thème « je finance mon projet ». Objectif : permettre aux futures entrepreneures d’avoir les ressources nécessaires pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Le réseau Femmes des Territoires s’adresse aux femmes qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat, qu’elles soient porteuses de projets, déjà entrepreneures, salariées ou en transition professionnelle. Il leur donne accès à des informations, des coups de pouce et de l’entraide pour les aider à mener à bien leur projet et leur propose notamment une formation gratuite en ligne pour répondre à leurs questions concernant le financement de leur activité.

5 séquences de 2 heures

Accessible à toutes sans prérequis, cette formation de 5 séquences de 2 heures chacune, à suivre à son propre rythme, aborde des thèmes très variés, comme comment vendre au juste prix, établir son business plan, ouvrir les bonnes portes… Proposée sous forme de vidéos d’expertes, de diaporamas, de quizz, de ressources et de forums d’échanges entre participantes, elle devrait permettre de lever certains freins à la création d’entreprise. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 8 janvier 2023.

Pour en savoir plus :

https://jefinancemonprojet.femmesdesterritoires.fr

© Les Echos Publishing 2022